Avec son profil largement familial, ses productions liées au sol, son respect de l’environnement, ses diversifications, son attention au bien-être animal… l’agriculture wallonne est humaine, moderne et de grande qualité. En un mot, durable. Coup d’œil sur les modes de production.
 

En occupant la moitié du territoire wallon, notre agriculture présente tout d’abord l’avantage d’être fortement liée au sol. Ce qui la rend plus proche de la nature et de son environnement, à la différence d’autres régions qui ont davantage misé sur des techniques agricoles moins en lien avec la nature, comme l’élevage dans des bâtiments ou des cultures sous serres et hors sol.

En outre, la moitié des 715.00 hectares que recouvre la superficie agricole utile en Wallonie est composée de prairies qui ont un impact positif sur l’environnement en termes de biodiversité, de préservation de la qualité de l’eau, de puits de carbone, de prévention des risques d’érosion ou d’inondation.

Agriculture biologique

Par ailleurs, parmi les 12.000 fermes que compte la Wallonie, une large partie sont des exploitations à taille humaine et de tradition familiale qui travaillent de manière extensive en respectant les rythmes de la nature. Ce qui renforce encore leur valeur et leur avantage agroécologique.

 

Enfin, c’est aussi en Wallonie que les modes de production respectueux de l’environnement ont pris une importance capitale en Belgique. Il est par exemple remarquable de souligner que 15% des fermes wallonnes sont inscrites dans une démarche bio et que plus de 90% des superficies belges sous contrôle bio se situent d’ailleurs en Wallonie.

Qualité différenciée

Mais le bio n’est pas seul. D’autres modes de production respectueux de la terre sont également appliqués en grand nombre dans les fermes de Wallonie. Il en va ainsi des exploitations dans le secteur porcin ou avicole qui ont adopté les principes de l’agriculture en qualité différenciée qui s’appuie sur des exigences de production plus strictes que les valeurs réglementaires standard. Ou encore, l’agriculture raisonnée très largement adoptée dans le secteur des productions fruitières (pommes, poires…) et qui prône l’utilisation d’ennemis naturels comme la coccinelle pour combattre les nuisibles comme le puceron.

Comme l’on peut s’en apercevoir, la Wallonie s’apparente donc à une terre où des hommes et des femmes qui travaillent dans des exploitations à dimension humaine et familiale, prêtent une attention particulière au respect du rythme de la terre, de la diversité de la nature et de la qualité de l’environnement. Pour ces raisons, la Wallonie peut s’enorgueillir d’être une terre agricole saine, durable et de saison.