La Wallonie est une terre agricole qui propose aujourd’hui des produits de grande qualité gustative dans une gamme très largement diversifiée : miels, huiles, épices, confitures, sirops de fruits, condiments, biscuits, plats préparés...
 

 

En Wallonie, l’activité apicole reste à dimension « humaine »

C’est ainsi qu’un tiers des apiculteurs ont une vocation économique en Wallonie (ils représentent 75% de la production) et que les 2/3 restants ont une activité apicole essentiellement de loisirs (moins de 24 ruches) même s’ils y consacrent un temps non négligeable et que le produit des ruches est en partie écoulé en direct et en circuit court. C’est ainsi également que les +/- 4.000 apiculteurs wallons ont en moyenne 7 ruches et qu’un seul apiculteur sur mille possède plus de 150 ruches.

 

En Wallonie, trois espèces d’abeilles sont élevées

L’Abeille noire locale (Hainaut), la Carnica (Liège) et la Buckfast (Namur, Luxembourg et Brabant wallon). En moyenne, une ruche produit une quarantaine de kilos par an.

Content image

Un produit

naturel et protégé

L’abeille, par son mode de vie, de déplacement et son alimentation est un véritable marqueur de la qualité de notre environnement. Aussi, les pouvoirs publics, les universités, les associations apicoles… multiplient les programmes d’études consacrés aux sujets liés à l’évolution de ses colonies : changement climatique, présence du frelon asiatique, relations avec le monde agricole, résistance au varroa…

Trouvez les producteurs proches de chez vous

Nos bonnes adresses

La tartinabilité, une spécificité wallonne

Sur le terrain aussi, évidemment, le savoir-faire et les bonnes pratiques des apiculteurs permettent d’obtenir un miel de qualité et spécificité wallonne un miel onctueux et tartinable que l’on a plaisir à étaler sur une tranche de pain. Ces démarches sont assurées par le travail d’une série d’acteurs qui veillent sur le terrain à garantir la qualité du miel de chez nous qui est actuellement en attente d’une reconnaissance européenne pour l’obtention d’une appellation d’Indication Géographique Protégée « Miel Wallon » (IGP) Insérer hyperlien vers page des Labels - IGP.L’apiculture Wallonne est ainsi saluée et honorée à sa juste valeur par la reconnaissance de son savoir-faire et sa recherche constante de la qualité de son miel tartinable. 

 

Des ouvrières et du savoir-faire

Le miel est une substance sucrée élaborée par les abeilles qui, après avoir butiné, l'entreposent dans la ruche et s'en nourrissent tout au long de l'année. Une fois stocké dans les alvéoles, des abeilles spécialisées ventilent le miel afin de le déshydrater et lui assurer une meilleure conservation.

La récolte du miel s’effectue à la fin de la floraison de la plante par l’apiculteur qui récupère les cadres des ruches sur lesquels se trouve le miel. Afin d’accéder au miel, l’apiculteur doit enlever la pellicule de cire qui bouche les alvéoles qui en sont remplies.

Content image

Pour extraire le miel des cadres, l’éleveur utilise une centrifugeuse. Afin d’éliminer les impuretés, l’apiculteur filtre ensuite le miel et le laisse reposer 4 à 5 jours à une température de 20°C minimum pour faire remonter en écume l’ensemble des derniers éléments impropres. Le miel est ainsi prêt à être dégusté.

Content image

De l’énergie

et des vertus

Depuis l’Antiquité, le miel et ses dérivés (propolis, gelée royale, pollen...) sont reconnus pour leur grande valeur énergétique (310 kcl/100 gr) et ils sont aussi souvent utilisés à des fins thérapeutiques comme antibactérien et cicatrisant soit à l'état pur, soit mélangés à des plantes.

Le miel est une solution composée de sucres (fructose, glucose…) en grande quantité (78 à 80%), d’eau (maximum 18 % en Europe), de protides (moins de 1 %, mais contenant tous les acides aminés libres), de sels minéraux et d’un grand nombre de vitamines (essentiellement B1, B2, B3, B5, B6 et C)…

4.000apiculteurs en Wallonie
30.000ruches en Wallonie
887tonnes de miel produites en Wallonie en 2018