Envie d'en savoir plus ?RecettesVidéos viande de chez nous

Délicieusement proche


Le fait maison, c’est tellement bon !
En achetant votre viande fraîche non préparée et en la cuisinant vous-même, vous gardez tout sous contrôle :
La qualité - vous vous assurez d’acheter un morceau de viande sans aucun ajout de gras ou de peau, par exemple.
La quantité - libre à vous d’adapter les portions selon vos besoins. La bonne portion, c’est la paume de la main, mais libre à vous de vous adapter à l’appétit de chacun.
L’origine - renseignez-vous sur le pays d’origine et gardez à l’esprit que pour la planète aussi, mieux vaut privilégier une viande locale.
La teneur en graisses et en sel - alternez les viandes et les types de morceaux en portant votre choix, le plus souvent, sur des viandes peu grasses.
Le goût - c’est vous qui gérez la préparation… comme un Chef !

Des éleveurs particulièrement proches
La viande la plus savoureuse est celle qui est produite près de chez nous. Nos éleveurs proposent en effet des produits sains et délicieux, basés sur une production sûre et durable. Forts de leur savoir-faire, ils fournissent toute l’année une viande de qualité grâce notamment à une alimentation 100% végétale, et en accordant une attention toute particulière au bien-être de leurs animaux. 

Variez et privilégiez le local
Vous variez suffisamment votre alimentation ? Vous alternez sans problème la viande, le poisson, les repas végétariens et d’autres alternatives ? Et pour vous, un morceau de viande a incontestablement sa place dans un menu équilibré ? Alors vous êtes flexivore. 

Et vous n’êtes pas tout seul. Pas moins de 90% des Belges apprécient un morceau de viande. Parce qu’ils l’aiment, mais aussi parce qu’ils savent que c’est nourrissant : la viande contient notamment d’excellents nutriments. 

Le flexivore est un consommateur conscient. Il choisit la viande qu’il mange en connaissance de cause, d’une manière parfaitement responsable. En choisissant un morceau de viande de chez nous, il soutient non seulement l’économie locale, mais il limite aussi son empreinte écologique.

Le choix des morceaux et des cuissons
Porc, bœuf, agneau, volaille, à griller, pocher, braiser, il y a tant de façon d’accompagner vos légumes de saison. Les morceaux tendres comme les filets et les contre-filets, issus de la partie arrière de l’animal sont idéalement adaptés à être grillés, poêlés ou rôtis, car ils se prêtent à une cuisson rapide. D’autres morceaux issus de la partie avant de l’animal, comme les faux-filets et les petits-nerfs, sont des viandes à mijoter, idéales pour le pot-au-feu ou les carbonnades.
Demandez conseil à votre boucher pour choisir le morceau qui vous convient. 

Les recommandations
Les recommandations nutritionnelles sont de consommer 100 g par jour, soit 1 à 2 portions du groupe protéines (viande blanche, rouge, préparée, poisson, œuf, alternative végétale) tout en variant au cours de la semaine. 

Poids crus ou cuits ? 
Attention, les recommandations s’entendent en poids de produits préparés !
Donc une portion de 100 g de viande cuite, correspond environ à 130 g de viande crue.

1 portion de viande = ?
Une portion de viande cuite correspond à la taille de la paume de la main et à l’épaisseur du petit doigt !

Vous avez dit santé ?
La viande est une source importante de protéines, vitamines B (B1, B3, B6 et surtout B12) et de minéraux, comme le fer et le zinc. Ces nutriments jouent un rôle dans la croissance, l’entretien et le fonctionnement normal de notre corps.
   

Découvrez 8 délicieuses recettes faciles à réaliser avec des produits bien de chez nous