Bonnes adressesProductions wallonnesNutritionQualité identifiéePédagogiqueProgrammes jeunessePresse
Vous êtes ici : Productions wallonnesLa viande porcineLe porc wallon

Le porc wallon : une qualité et un savoir-faire

De la qualité...

Les crises qui ont secoué le secteur de la viande ces dernières années ont favorisé l´émergence de nouveaux modes de production aboutissant à des produits de qualité différenciée.

De nombreux producteurs wallons se sont engagés depuis plusieurs années dans la démarche de production du porc via des filières de qualité reconnues par la Région Wallonne.

En plus de la production d´animaux sains, une attention toute particulière est portée au bien-être animal : espace disponible, luminosité, température ou qualité de l´air dans les installations d´élevage.

Afin de garantir une viande d´excellente qualité, les porcs sélectionnés sont résistants au stress et élevés dans une ambiance prévenant les facteurs pouvant troubler leur quiétude, et ce jusque durant leur transport.

L´utilisation d´une alimentation à base de céréales et adaptée au stade physiologique de l´animal permet également de respecter l´environnement pour le bien de tous.

La traçabilité des animaux et des pièces découpées est assurée par des contrôles officiels stricts.

De plus, les conditions d´élevage définies dans les cahiers de charges de qualité différenciée sont régulièrement contrôlées sur le terrain par des organismes certificateurs indépendants.

Au 31 mars 2008, les cahiers de charges étaient au nombre de 7 en région Wallonne :

  • Porc Aubel
  • Aubel Bien-Être
  • Porc Fleuri
  • Porc Fermier
  • Porc Plein Air
  • Pass'Por
  • Porc du Pays de Herve

Sans oublier "Le Porc confort" en cours de reconnaissance par l´Autorité régionale. Le Porc Bio fait partie intégrante de ces produits de qualité, la différence résidant dans son cahier des charges, défini par la législation européenne, plutôt que détenu par un opérateur privé.

Au cours de ces dernières années, et même si le nombre de producteurs wallons de porcs continue à diminuer, on constate un léger regain d´intérêt des agriculteurs wallons pour la production porcine. Les petites et anciennes unités arrêtant la production se voient remplacées par d´autres plus modernes, dont certaines orientées vers la qualité différenciée.

.... par le savoir-faire

La Région wallonne encourage une agriculture à taille humaine, permettant à un ménage de vivre dans des conditions décentes.

Un atout régional, telle la race de porc Piétrain, s´y retrouve pleinement valorisé.

Le développement de l´agriculture régionale par l´encouragement de productions de qualité permet de valoriser le savoir-faire des producteurs locaux.

En plus du maintien d´un tissu rural économique et social dynamique, le développement d´un porc wallon de qualité garantit, par les milliers d´emplois générés, une plus-value régionale bénéfique à toute la société wallonne.

La diversification des exploitations, via les filières wallonnes de qualité, permet aussi aux agriculteurs de garantir leurs revenus dans un contexte économique parfois incertain.

La viande de porc, tendre, savoureuse et .... maigre

En Belgique, avec près de 50 kg d´équivalent carcasse par an et par habitant, la viande porcine avoisine la moitié de notre consommation annuelle en viande.

Loin des idées reçues

La teneur en lipides de la viande varie essentiellement selon les morceaux, non pas selon la race. La viande de porc présente des graisses de façon bien visible et situées en périphérie du morceau de viande. Elles sont donc faciles à retirer dans l´assiette. Ainsi, la teneur en lipides varie entre 2% pour les morceaux les plus nobles (noix, filet mignon), soit un apport calorique moyen proche de celui du filet de volaille, et 15% pour les morceaux les plus gras et les plus longs à cuire (échine).

Varier les plaisirs

Il est essentiel de varier suffisamment les plaisirs. On préférera les morceaux de viande et les charcuteries maigres.
Les charcuteries, pâtés et les préparations à base de viande hachée peuvent apporter jusqu´à dix fois plus de graisses que les pièces nobles. On les invitera donc à table avec parcimonie, sans pour autant se priver de leur saveur.
Cependant toutes les charcuteries ne sont pas grasses : le choix d´un jambon cuit, cru ou sec est plus diététique qu´un salami.

Des graisses essentielles

Différente sur bien des points, la belle viande rose du porc est essentiellement constituée d´acides gras mono-insaturés (environ 60%, comme dans le poulet), qui ont une action plutôt favorable sur le cholestérol, en diminuant le rapport entre le cholestérol LDL (le "mauvais") et le cholestérol HDL (le "bon").

D´autres atouts

La viande de porc est très riche en protéines d´excellente qualité, directement utilisables par notre organisme. Ainsi, 125 g de viande suffisent à couvrir 50% des besoins quotidiens d´un adulte de 70 kg. Elle fournit une bonne dose de fer et de zinc, utile au système immunitaire, ainsi que du sélénium, puissant antioxydant. Enfin, elle donne son lot de vitamines du groupe B, en particulier la vitamine B1 et B12, indispensables au bon fonctionnement neuromusculaire.