Bonnes adressesProductions wallonnesNutritionQualité identifiéePédagogiqueProgrammes jeunessePresse
Vous êtes ici : Productions wallonnesLa viande ovineInformations nutritionnelles

Viande d´agneau et valeurs nutritionnelles

La viande rouge, dont fait partie la viande d´agneau, est un aliment important pour l´homme. Elle apporte des nutriments indispensables à notre organisme :

  • Des protéines de haute valeur biologique, plus digestibles et plus équilibrées que les protéines végétales
    • Une tranche de gigot d´agneau rôti de 100 g apporte 23 g de protéines, soit l´équivalent de ce qu´il faut chaque jour pour couvrir environ ¼ des besoins d´une femme de 57 kg qui suit des cours de fitness 1 fois par semaine.
  • Du fer d´origine animale, 4 à 5 fois mieux absorbé par notre organisme que son pendant végétal.
    • Il faut seulement 130 g de côtes d´agneau grillées pour apporter l´équivalent en fer absorbé de 3 assiettes d´épinards (600 g).
  • Des vitamines, notamment la vitamine B12 qui ne nous est fournie que par les produits d´origine animale et de la vitamine B3.
  • Des minéraux : zinc, sélénium
    • 100 g de côtes d´agneau couvrent 14 % des besoins quotidiens d´un homme adulte en fer, 22 % de ses besoins en zinc, 13 % de ses besoins en sélénium, 48 % de ses besoins en vitamine B3 et 67 % de ses besoins en vitamine B12

Agneau et diététique, incompatibles ? Oui, le gigot d´agneau est une viande 2 fois plus grasse qu´un rôti de bœuf... mais cette comparaison est toute relative car si la viande d´agneau est considérée sans son gras visible, elle est plus avantageuse que d´autres morceaux du bœuf tels que entrecôte, bavette,...

100 g de gigot d´agneau rôti apporte 3,6 g d´acides gras saturés et 70 mg de cholestérol... soit environ 1/5ème des recommandations journalières pour ces 2 nutriments !

En pratique, si vous souhaitez limiter votre consommation en lipides, rien ne sert de se priver de telle ou telle viande mais privilégiez les morceaux de viande sans gras visible (c´est-à-dire ceux qui ne sont ni lardés, ni persillés) ou ceux dont les parties grasses peuvent être facilement enlevées. Pensez aussi aux modes de préparation de la viande : un même morceau grillé ou poêlé n´apportera pas la même quantité de lipides, et ce sans parler de la sauce grasse qui accompagne souvent largement nos plats de viande et qui apporte souvent plus de lipides que la viande elle-même ! Or aujourd´hui, en matière de consommation de viande fraîche, la consommation en viandes préparées (hachés, etc.) est en nette progression...Un triste constat à mettre sous les yeux des consommateurs en quête d´une « alimentation saine et équilibrée »...

Du gigot d´agneau rôti, c´est environ 2 × moins de graisses que du vol-au-vent au poulet ou 3 × moins de graisses que de la chipolata de porc... Pour manger moins gras, apprenons avant tout à manger « non préparé »!