Bonnes adressesProductions wallonnesNutritionQualité identifiéePédagogiqueProgrammes jeunessePresse
Vous êtes ici : Productions wallonnesL'horticultureLes sapinsAspect écologique

Aspect écologique du secteur

Certaines personnes se plaisent à dénoncer la culture de l´arbre de Noël, pourtant acheter un arbre de Noël relève à la fois du domaine émotionnel et du domaine de la raison.

En effet, l´odeur typique d´un sapin qui envahit nos salons fait resurgir en nous des souvenirs d´enfance. La décoration de l´arbre nous rappelle une période de réjouissance et de partage.

Mais l´achat d´un arbre naturel implique d´autres raisons qui relèvent des domaines écologiques et économiques.

  • a) L´arbre de Noël a été planté pour être coupé un jour. Un arbre cultivé est naturel, après son utilisation, il peut être recyclé en compost et pourra retourner à la terre.
  • b) Le sapin contribue à éliminer les effets néfastes des gaz carboniques. Au cours de sa croissance, un arbre accumule du dioxyde de carbone qu´il soustrait à l´atmosphère par le phénomène de photosynthèse et le convertit en bois, oxygène et eau. Tant que l´arbre est vivant, l´assimilation chlorophyllienne se poursuit ; c´est ainsi que les gaz carboniques sont absorbés par l´arbre. Des recherches agronomiques ont démontré que, proportionnellement, un jeune arbre a besoin d´une plus grande quantité de dioxyde de carbone pour s´établir. Du fait que l´arbre réduit la quantité de gaz carbonique dans l´atmosphère, il réduit par le fait même l´effet de serre. Les jeunes arbres, en raison de leur croissance plus rapide auraient un taux de transformation plus élevé que celui des arbres matures.
  • c) Les champs d´arbres de Noël servent d´abri à une vie animale diversifiée : les oiseaux (mésanges, passereaux,...) trouvent refuge en compagnie de rongeurs et de petits gibiers dans ces plantations toujours vertes. Une plantation, transition entre la forêt et les champs, augmente la diversité de la faune qui opère un contrôle des insectes.
  • d) La culture d´arbres de Noël génère des emplois dans nos régions. En effet, le travail que demande la plantation, l´entretien et l´arrachage des arbres occupe des emplois en milieu rural.

Aujourd´hui, des expériences sont menées pour ouvrir les champs de sapins de Noël à des troupeaux de moutons de race shropshire. Ces moutons ont la particularité de dévorer les mauvaises herbes sans attaquer les sapins de Noël. L´utilisation des moutons dans la culture des sapins de Noël permet de réduire l´utilisation d´herbicides. Nous pouvons parler en quelque sorte d´une culture intégrée respectueuse de l´environnement.