Bonnes adressesProductions wallonnesNutritionQualité identifiéePédagogiqueProgrammes jeunessePresse
Vous êtes ici : Productions wallonnesL'horticultureLes sapins

Les sapins de Noël

L´origine de la coutume du sapin de Noël ne fait pas l´unanimité. Plusieurs versions sont à relever, mais quelle que soit la version, la symbolique du sapin reste toujours la même : au coeur de l´hiver, le sapin, qui garde ses aiguilles toujours vertes, est le symbole de la vie qui continue. Il montre que la vie n´est pas morte et qu´elle reviendra.

L´histoire du sapin de Noël pose ses fondements sur une part de vérité, mais le temps et les imaginations ont déformé la réalité, ce qui amplifie encore le caractère merveilleux de l´arbre de Noël.

Nous rapporterons ici les histoires les plus répandues sur la coutume du sapin de Noël.

Dans les coutumes ancestrales germaniques (celtiques), il semble certain que les anciens fêtaient le solstice d´hiver en ramenant de la forêt un arbre ou une branche toujours verts (conifère, genévrier, houx, gui,...). Cet arbre (ou cette branche) était le symbole de la vie qui se poursuit et le présage du renouveau. Le symbole de la lumière était également lié à cet événement. Pour marquer la nuit la plus longue de l´année, des lumières et des feux de joie s´allumaient. Il semble qu´avec la christianisation de l´Europe, cette coutume de l´arbre vert et de la lumière soit entrée dans les usages chrétiens. Elle fut associée aux festivités de Noël.

D´autres expliquent de façon différente la coutume de l´arbre de Noël. On raconte ainsi que Luther, impressionné par la lumière des étoiles au travers des arbres le soir de Noël, reproduisit chez lui l´effet ressenti. Il alla chercher une sorte d´échafaudage en bois ayant la forme d´un sapin et le garnit de branches d´épicéa et de bougies. Toutefois cette explication est plus une légende qu´une réalité historique.

La tradition de décorer le sapin de Noël avec des boules semble venir du XIème siècle. A l´époque, des troubadours présentaient des scènes sur les parvis des églises. Parmi ces scènes appelées "Mystères", celle du Paradis trouvait sa place à l´époque de l´Avent. Un arbre (souvent des branches de pommier) garni de pommes rouges symbolisait alors l´arbre du Paradis. Au cours du XVème siècle, les fidèles commencèrent à installer ces branches dans leurs maisons le 24 décembre, jour de la fête d´Adam et Eve. Plus tard, avec la tradition de l´arbre de Noël venue d´Allemagne, c´est un sapin qui remplaça les branches de pommier, et les boules multicolores prirent la place des pommes.

Quoi qu´il en soit, il est certain que la coutume du sapin de Noël est d´origine germanique. Au XVIème siècle, en Alsace, chaque foyer décorait sa rue ou sa maison d´un arbre vert (en général le sapin des Vosges qui à l´époque était le seul arbre vert de la région). Ceci est confirmé par l´existence d´édits promulgués à Sélestat (Bas-Rhin). Par ces édits, la coupe d´arbres (sapins) de Noël était autorisée durant la période de Noël (9 jours avant jusqu´à 9 jours après la fête).

En France, c´est aux Tuileries, en 1837, que le sapin de Noël est décoré pour la première fois par Hélène de Mecklenbourg (d´origine allemande), épouse du Duc d´Orléans.

L´introduction de la coutume du sapin de Noël en Grande-Bretagne et dans le reste du continent européen serait due au Prince Albert de Saxe-Cobourg et Gotha qui, par son mariage au milieu du XIXème siècle avec la Reine Victoria d´Angleterre, répandit la tradition du sapin de Noël outre Manche.

L´apparition du sapin de Noël aux Amériques serait l´oeuvre des missionnaires et des premiers colons français.

Aujourd´hui, c´est dans les cinq continents que cette coutume de l´arbre de Noël est entrée dans les usages. Si au départ, elle était liée à une tradition chrétienne, elle est devenue un symbole autour duquel croyants et non croyants, grands et petits, riches et pauvres se retrouvent pour passer les fêtes de fin d´année.

Chez nous, en Belgique, il semble que la tradition du sapin de Noël remonte au XVIIIème siècle dans les Ardennes. A l´époque, les habitants allaient chercher dans les bois un petit sapin pour décorer leurs maisons durant les fêtes de Noël.
Cette tradition du sapin de Noël s´est de plus en plus répandue avec les deux invasions allemandes que nous avons connues durant ce siècle.