Où trouver vos produits bio ?Le bio : en savoir plusActeurs du bioRecettes bioLiens
Acteurs du bioLe transformateur
« La nature étant bien faite, nous nous en tenons à une approche d’élevage et de production simple : bien-être de l’animal, respect des cycles naturels, traitements naturels, recyclage et fabrication du fromage à la ferme. »
Kathy Lanckriet (productrice et transformatrice), Haillot
« Le bio, c'est une histoire de goût et de cohérence. Le goût car, en travaillant avec des producteurs wallons, j'obtiens une fraîcheur exceptionnelle. La cohérence car, en choisissant des producteurs bio, j’aide au maintien d’une agriculture de qualité. »
Damien Poncelet (transformateur), Namur
« Nous avons opté en 2014 pour un réel retour aux sources, en sélectionnant un grain bio remarqué pour sa pureté et sa finesse. »
Philippe Defleur (transformateur), Raeren
« Notre famille défend les valeurs nobles de l’artisan et soutient une économie locale de qualité artisanale. Nous travaillons avec les agriculteurs locaux et les meuniers valorisant ainsi leur savoir-faire ancestral. »
Famille Legrand (transformateur), Namur
« Nous privilégions les thés et herbes issus de l’agriculture biologique et par ailleurs, nous voulons rester exigeants quant à la qualité et la manufacture de nos thés. »
Isaline Lannoy (transformateur), Louvain-La-Neuve
« Pour produire notre vin de miel, nous avons choisi l'agriculture biologique car elle garantit au consommateur la composition et la traçabilité des matières premières et elle encadre le producteur par une réglementation claire. »
Xavier Rennotte (transformateur) - Fernelmont
« Cuisiner des produits bio, c'est la garantie d'une agriculture exempte de pesticides, respectueuse de la terre. C'est très simple et c'est déjà beaucoup! En privilégiant des produits locaux, c'est un geste plus complet encore qui s'opère. »
Marie-Laure Laret (traiteur), Spontin

Le transformateur

Boulanger, boucher, chocolatier,… la Wallonie regorge de savoir-faire.

De nombreux  acteurs de terrain choisissent la transformation de produits issus de l’agriculture biologique.

Outre le choix d’une matière première bio, les transformateurs ne peuvent utiliser qu’une liste restreinte d’additifs. Dans celle-ci, on retrouve des ingrédients d’origine agricole et non agricole tels que la pectine, l’agar-agar, la gomme arabique …  (liste complète en annexe VIII du règlement européen).

On ne s'improvise pas bio